3.2.2.3bis "Un cadeau? mais il a déjà tout"


Petit interview sans prétention donné à la RTBF (Valéry Mahy-émission On n'est pas des pigeons) Publié le vendredi 16 décembre 2016  

Une publicité choquante pour certains nous a mis sur la piste de cette réflexion. Que faut-il préférer offrir à son enfant entre un smartphone et un pull en laine? C'est le spot publicitaire de Proximus qui oppose ces deux objets. On y entend un petit garçon rédiger sa lettre à Saint-Nicolas: "Cher Saint-Nicolas, si cette année, tu m'offres encore un pull en laine, je te promets que je mettrai un cactus dans la cheminée. Je veux un smartphone." La question est toujours d'actualité pour les fêtes de fin d'année qui approchent : entre un smartphone et un pull en laine, que faut-il privilégier? 

Au niveau du prix tout d'abord : le pull coûte environ dix fois moins qu'un smartphone et son abonnement. D'un point de vue énergétique, ensuite, l'un semble bien plus intéressant que l'autre. "Au niveau énergie, d'abord, celui-ci (NDLR : le pull) va protéger contre le froid, c'est le principe même du pull, ce qui va vous permettre de faire des économies d'énergie à la maison tandis que ceci va vous coûter une quantité impressionnante d'énergie. Il faut le charger. Il faut utiliser Internet et donc là aussi dépenser de l'énergie." nous explique Pasquale Nardone, professeur de physique à l'Université Libre de Bruxelles. Le smartphone est donc bien moins écologique que le pull. Cela s'explique aussi par les matériaux qui composent ces deux objets. 

Les risques

Venons-en aux dangers. Les risques sur le développement de l'enfant tout d'abord. Ils sont clairement bien plus important avec un smartphone. "L'enfant à qui les parents ont donné ce genre de cadeaux pour démissionner, pour être eux-mêmes bien peinards devant leur télévision et sans surveillance, sans accompagnement, sans cadrage, bien sûr qu'il est à risque de s'isoler et de s'amuser dans le monde des jeux jusqu'à s'intoxiquer. Moi, j'ai quand-même connu dans ma carrière professionnelle l'un ou l'autre enfant de moins de douze ans qui était déjà devenu dépendant des jeux" nous rapporte Jean-Yves Hayez, pédopsychiatre.

Les risques peuvent être également d'ordre physique. "Le pull, il n'y a pas grand risque, évidemment. Tandis que ceci, il y a déjà les risques sur les batteries. La batterie peut s'enflammer, exploser. Il peut y avoir des dégâts et deuxièmement, il y a des ondes électromagnétiques émises ce qui fait que lorsque l'on approche de l'oreille, on va inonder notre cerveau de ces ondes électromagnétiques qui vont chauffer localement votre cerveau, ce qui n'est évidemment pour nous, adultes, pas trop dangereux. Tandis que avec un cerveau en construction, on a probablement des situations qui peuvent être problématiques" ajoute Pasquale Nardone. 

Cadeau-gadget versus cadeau-utile

Le pédopsychiatre Jean-Yves Hayez parle de cadeau-gadget pour le smartphone et de cadeau utile pour le pull. "Je ne crois pas qu'on peut se limiter à offrir à l'enfant des cadeaux seulement utiles. Jouer, s'amuser, ça fait partie aussi du développement, mais on ne peut pas dévaloriser les cadeaux utiles, ce qui était un peu le cas dans la publicité de Proximus." Il faut offrir du ludique aussi, donc. Le smartphone a au moins cet avantage, mais pour ce cadeau-gadget, il faudrait attendre que l'enfant atteigne un certain âge, pour Jean-Yves Hayez : "L'âge que je trouve le moins mal approprié, c'est la fin de la première secondaire. Si un jeune a montré qu'il gérait sa première secondaire de façon correcte et responsable, on peut lui donner comme cadeau, un smartphone." Pour nos experts, donc, entre le pull et le smartphone, le cadeau le plus approprié pour un enfant est, n'en déplaise à Proximus, le traditionnel pull en laine.

 

2